L’âme du monde – Frédéric Lenoir –

Aujourd’hui j’ai envie de vous aider à lutter contre la déprime d’hiver pour laquelle nous sommes tous plus ou moins sensible due à la baisse de luminosité.

Je suis quelqu’un de très sensible à la lumière naturelle et chaque année j’ai le droit à ma baisse de moral durant la période d’hiver. Cette année j’ai pris le problème à bras le corps en adaptant mes lectures pour me ressourcer !

Cela fait plusieurs années que je souhaite lire un livre de Frédérique Lenoir, pour celles et ceux qui ne connaissent pas cet auteur c’est un philosophe, sociologue, historien des religions et chercheur à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Et comme je suis loin d’être une véritable littéraire et encore moins philosophe me lancer dans son écriture me faisait peur. Mais mes clients mon affirmait que Frédérique Lenoir se met à la hauteur de tout le monde, ils ont fini par me convaincre (la magie du métier de libraire !).

L’âme du monde est une fable initiatique c’est-à-dire une histoire courte remplie d’épreuves pour apporter une certaine maturité aux personnages et donc au lecteur. Pour ne pas trop vous en dire : 7 sages éparpillés aux 4 coins du monde sont contactés et amenés à se rassembler dans un monastère à Toulanka au Tibet. Ils vont devoir transmettre les clés de la sagesse universelle, mais je ne peux vous en dire plus !

C’est une lecture qui m’a réellement fait beaucoup de bien. Dans ce monde assez sombre qui ne tourne pas rond, ça rassure qu’il existe des petites choses toutes bêtes qui pourraient TOUT changer et amener une paix universelle.

J’ai adoré la construction de l’histoire qui nous entraîne petite à petit nous ouvrir, j’ai adoré les 7 sages tous de religions (et une athée), de pensées et de visions différentes, j’ai adoré les deux adolescents et j’ai adoré cette fable qui pourrait un jour être réaliste…

Une lecture qui détend, qui illumine le monde et qui nous fait respirer une ère idyllique. L’écriture est effectivement abordable pour tout le monde, il ne faut pas avoir peur de s’ouvrir et d’accepter les croyances d’autrui. C’est un essai qui se lit comme un roman. Je pense que c’est un livre que je vais relire de temps en temps pour me rappeler que les paix (intérieure et extérieure à soi) ne sont pas impossibles.

Une lecture doudou et réconfortante.

Et vous, avez-vous déjà lu un des livres de Frédérique Lenoir ?

Votre blogueuse Lucie

 

 

Publicités

4 commentaires sur « L’âme du monde – Frédéric Lenoir – »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s